Course poursuite dans nos Préalpes – Concours du Club 21-04-18

Du soleil, que du soleil depuis quelques jours, rien de tel pour la mise en œuvre du nouveau concept du concours du Club Vol Libre Gruyère avec à sa tête, une nouvelle tête mais pas inconnue non plus qui n’est d’autre que Fabrice Thiébaud! Je ne vais pas vous le présentez, il l’a très bien fait dans le dernier paragraphe..

Nous sommes donc convoqués samedi matin à 9h00 au terrain de Grandvillard pour le café croissant d’avant briefing, à l’heure pour certain, un autre à la bourre 🙂 et un autre avec quelques quarts d’heures neuchâtelois 😉 . Mais la bonheur humeur ainsi qu’un temps estivale sont de la partie! Pour cette édition, les ballons, balles de tennis à larguer en vol… enfin les vols habituels du concours ont laissé place à la préparation du vol de l’après-midi mais de manière un peu plus cadrée où l’objectif est de rallié des balises dans un ordre donné et d’arriver au goal sans trop tarder! Un concept certes inspiré des compétitions de nos jours mais bien vite attractif à tout niveau! Ceux qui se tirent la bourre en tête de la course, montrent le chemin aux autres qui prennent le temps d’assurer les plafonds dans le but que tout le monde puisse effectuer le parcours et s’initier au Cross Country! Bref pour revenir à nos bouquetins, voici les grandes lignes du déroulement du parcours:

Déco du Vanil Blanc -> Vudalla -> Vanil des Artses -> Teysachaux -> Patraflon -> Hochmatt -> Les Millets -> Attéro de Grandvillard

Un gros zig zag dans nos montagnes qui pourrait faire peur à certain mais le parcours que Fabrice nous a concocté avec la météo du jour était atteignable pour la très grande majorité. En tout cas sur les 10 que nous étions au départ, 8 feront la boucle, le plus difficile ayant été de rentrer toutes ces balises dans nos instruments de vol mais heureusement l’équipe compte des geeks compétiteurs… Pour les 2 autres… enfin y en a qui peu dire merci à l’autre, feront un bon gros vol en fin de journée.. 😉

Dans le descriptif de la course qui va suivre, vous remarquerez que outre l’aspect technique ou tactique de la course, une certaine rivalité est née; qui des ailes Advance ou Nova remportera la bataille?? 😉 ah oui, y avait aussi l’Ozone à Maurice que l’on n’oubliera pas! De ce pas je vous invite donc à cliquer sur le lien suivant et d’ouvrir une nouvelle fenêtre pour suivre la course commentée en différée (c’est booooo ct technologie!!)

–> http://doarama.com/view/2051823

12h00, déco sous le pré du ciel, Olivier, Raymond et Fabrice se mettent en l’air. Suivit par Patrick qui ne volera pas avec la caisse du Club et Léna la benjamine et seule voile féminine du concours! A l’heure du départ de la compét suivront Waibeli, moi-même et Maurice. Notre deltiste reconvertie en sachet de thé, Nicolas pour ne pas le nommer mettra à disposition de notre barbue du jour ses mûrs conseils afin de cueillir sans trop de dégât non pas des champignons mais une nova fraîchement posée dans le sapin…

Déco de Waibeli

déco

Déco de Noël

déco de noel

Là on entend déjà les commentaires des 2 Omega:  » C’est joli une Nova pour décorer le sapin de Noël »

Donc on se retrouve 8 en l’air et la course poursuite à déjà démarrée. Tous filent en direction de la Dent de Lyss où il faudra chercher ce fameux thermique qui nous poussera plus haut en admirant les troupeaux de chamois et d’une espèce à poils long dont on ignorait l’existence! Mais déjà les Omega ont pris un peu d’advance, mais des hauts et des bas, y en aura pour tout le monde, alors autant prendre son temps mais pas trop! Fabrice fera le premier le Vanil des Artses dans un rayon de 400m et on le croise à la Dent de Lyss, Patrick le suivra peu après. Allez, hauteur suffisante je vais marquer ce Vanil, Olivier, Raymond et Waibeli suivront et pas très loin derrière Maurice et Léna profite des thermiques que l’on aura marqués. Retour à la Dents de Lyss avant de pouvoir prendre un bon ascendant et de plafonner à 2’500 mètres! Hop, je me lance à la poursuite des Omega qui quittent le cailloux très très haut! Transition et balise de Teysachaux avant de reprendre l’ascenseur à Moléson. Rehop! 2’900 mètres, les 2 Mentors 4 se lance à la poursuite des jumelles direction les hauts du Paradis! Au loin on distinguera Raymond et Olivier dans le thermique de la Dent de Lyss poursuivi par Léna et Maurice bien haut aussi!

Direction Vanil Artses by Maurice

Vanils artses

Encore Maurice bien haut pour aller faire Teysachaux

Teysachux

Léna qui met le 2ième barreau pour transiter sur Grandvillard

grandvi

Première grosse transition et on ne peux s’empêcher d’avoir un petit sourire en arrivant sur la crête du paradis et de pouvoir observer à ras les sapins l’Omega de Patrick… 🙂 Posera ou posera pas, ben il se refera et sera tout étonné de voir deux Nova lui faire coucou de dessus! Jusque là tout le groupe volera dans la même zone, mais la transition marquera une séparation entre l’échappé avec à ses trousses Patrick, Christian et moi-même avec la 2ième partie de l’équipe avec Raymond, Olivier, Maurice et Léna. Avec l’activité des para sur Epagny, on décidera de faire Bourgo avant de se lancer sur les Dents Vertes, turbulentes mais bien allumées! Sous le cum on voit Fabrice qui file sur Patraflon et le temps d’atteindre le sommet de la bulle il est déjà en direction de la Hochmatt. Allez on perdra pas trop de temps et on ira marquer la balise et demi-tour direct vers THE thermique of the day! Du +5 tout gentil tout gros sur le Vanil d’Arpille et on se retrouve à plus de 3’000 mètres en moins de 2! De la haut, on voit tout la haut Fabrice qui refait le plaf à la Hochmatt. On a plus trop le choix, la seule stratégie est de tracer direct Les Millets en passant la balise Hochmatt sans refaire le plein. Heureusement, nos ailes nous le permettent et nous surprendront la tête de la course qui nous verra passer sous son cocon… mais bien en dessous.. 😀 La suite c’est un gros sprint, 1 barreau pour nous, on veut pas trop dégrader notre finesse pour passer Branleire et Follièran et surtout l’entrée dans la réserve des Vanils avec assez de gaz… Par précaution je reprends 3 tours à Branleire avant de pouvoir pousser le 2ième barreau! Résultat des courses, tous les 4 on finira dans la même minutes! Comme dit Waibeli, la prochaine fois on fait directement un concours de finesse! 😀

Christian en dessus de Folliéran, les Omega derrière 🙂 Mais Fabrice très haut…

branleire

Peu de temps après avoir posé, nous verrons arriver Olivier avec sa Mentor 5, suivi de l’Ozone à Maurice, de la Phantom à Raymond et de la Mentor 4 Light de Léna! Après une bonne bière, on ira rechercher notre barbue et Nicolas au déco pour les rapatrier après avoir pris un certain temps pour récupérer la déco! On les enverra au ciel pendant qu’on préparera le feu pour griller et savourer le reste de cette belle journée! Merci à Fabrice pour cette initiation à la compétition qui nous fera bien discuté sur le classement finale… règles compétition avec facteur de point et tout et tout? ou bien on fait le classement selon l’ordre d’arrivée??? on aurait du s’enregistrer jusqu’à tard dans la nuit au bord du feu… mais maintenant on le saura, les Nova ça planent bien, mais c’est pas joli! 😀

L’équipe améliorée mais heureuse de sa journée!!

équipe

En conclusion on espérera voir plus de monde lors de la prochaine édition, ça à l’air dur mais tous le monde peu le faire et apprendre énormément, pour un jour plus ou moins proche élargir les frontières du bocal!

Merci Fabrice et vive le VLGruyère!! et les Nova’s bien entendu!! 😉

remise

 


Loup y est pas? Loup y était, mais on ne l’a pas vu…

Samedi 11 février, un loup se promène dans notre Gruyère! Eric, à défaut de n’avoir pu nous commander 50 cm de fraiche, décide de nous emmener traquer l’animal sur les crêtes de Patraflon. Il nous a donc convoqué à 8h30 aux Arcades afin de former une petite équipe de 13 parapentistes sans parapente avec une jolie composition afin de mettre toutes les chances de notre côté: Jean-Luc, notre chasseur sans fusil pour être sur de ne pas louper sa trace, Jean-Marc équipé de son Canon pour immortaliser cette rencontre, Nicolas sans ses peaux parce que sinon ça aurait été trop facile pour lui 😉 Raym, Monique, Lucie, Claudia, Samuel, Stéphanie, Patricia, Sébastien et moi-même.. Ben oui, c’est comme pour la pêche, il faut de bons appâts! 😀

Eric en tête au pied du Pré de l’Essert

DSC_0144

Les sourires sont là, ben oui c’est que le début de l’ascension..

DSC_0149
DSC_0157

Un magnifique soleil qui nous accompagnera jusqu’au sommet!

IMG_1664

Fausses traces… J-L nous confirme qu’un renard est passé par là..

DSC_0196

Jean-Marc en mode pause.. fallait quand même l’immortaliser 😉

IMG_1666
DSC_0185
DSC_0210

Arrivée au sommet, certain repasseront par là après avoir descendu le couloir NE en croyant apercevoir le loup en direction du Lac Noir… Les autres profiteront du soleil pour pique-niquer!

IMG_1671
IMG_1673

La récompense… 🙂 😉 🙂

IMG_1676

Après un détour pour aller chercher ses peaux, Nicolas nous rejoindra au sommet pour la descente! Wow, quel physique!

DSC_0226

Eric

DSC_0232

Momo

DSC_0228

Sébastien

DSC_0236

J-L en mode j’attaque!

DSC_0241

Merci pour les infos Stéphanie, 70% poudre et le reste facilement skiable… j’espère que tu es arrivé à l’heure chez le coiffeur 😉

IMG_1682

Et comme il se doit, une bonne bière en récompense de cette magnifique journée!

IMG_1684

Merci Eric pour la virée peaux de phoque 2017!! Une bien belle édition même si on a pas vu la bête! See U pour la sortie rando du club en 2018!!

Plus de photos dans la galerie


17-07-16 Le Wispile se fait timide, mais…

Avec Stéphane Challande on embarque dans le train de 8h52 de Bulle en direction de Gstaad. Stéphane m’a dit que le week-end dernier c’était fabuleux et qu’il avait pu reposer à côté de sa voiture parquée à Bulle en passant par dessus le Simmental et le début de la chaîne du Gantrisch !! Let’s go don! Arrivé au déco du Wispile vers les 11 heures, aucunes voiles dans les hauteurs, le ciel est bleu de chez bleu.. Stéphane médite et me dit que samedi dernier, ça thermiquait déjà.. Serait-ce déjà trop stable !?! Pas grave, en attendant on avale notre sandwich et on se planifie des options de routes selon les plafonds que nous pourrions faire et surtout selon le NO encore bien présent. Bref, 45 min plus tard la première voile chope un thermique, le déco commence à bouger et on décollera vers les midis et advienne que pourra! 😉

–> Par ici la trace!

Photo 17.07.16 11 53 23

Pas un cums à l’horizon, mais une voile est passée par dessus le déco, go!

Photo 17.07.16 12 43 22

Tout de même, des premiers cums tardifs sur la crête devant la Lenk

Photo 17.07.16 12 43 26

Déco du Wispile sur le bout de la crête, on monte péniblement.. 2200-2300…

Photo 17.07.16 12 46 04

Glacier 3000 à gauche, Pic Chaussy à droite.. Avec le NO on va quand même tenter le Niesen!

Photo 17.07.16 12 50 28

Direction le Spitzhorn et le lac de Sénin, on monte jusqu’à 2800! 🙂

Photo 17.07.16 13 11 44

Transition par la cascade du Gelten

Photo 17.07.16 13 11 50

Une idée intéressante pour une randonnée..

Photo 17.07.16 13 11 56

La « Geldenhütte » au centre

Photo 17.07.16 13 15 09

A la verticale..

Photo 17.07.16 13 31 04

Plaf à 3400 avec vue sur le Iffigsee que l’on survolera pour transiter sur la Lenk

Photo 17.07.16 13 32 24

Cela nous paraît la meilleure solution pour passer le Gummeli et aller accrocher les cums de la chaîne du Niesen..

Photo 17.07.16 13 32 26

Là-bas au fond, c’est chez nous et ça n’a pas l’air très bien allumé.. 😉

Photo 17.07.16 13 54 34

Le barrage de Tseuzier à proximité d’Anzère. En face le Val d’Anniviers, Verco, le vallon de Réchy et le Val d’Hérens! WOW 🙂

Photo 17.07.16 14 09 23

Je longe la Plaine Morte par le bas, ensuite direction Lenk pour aborder la chaîne du Niesen. De là j’y vois pas ma maison, mais Stéphane qui est au dessus de l’Albristhorn et qui s’en va vers le Niesen… Faut que je fonce, j’ai pris du retard avec ce magnifique paysage! 😀

Photo 17.07.16 15 03 26

Moi aussi j’atteins l’Albristhorn! Vite un coup d’œil sur nos Vanils..

Photo 17.07.16 15 03 30

et sur la Plaine Morte qui fait plus plaine avec un peu de hauteur 😀

Photo 17.07.16 15 04 42

3400! Allez go vers le Niesen, un léger Ouest me pousse en direction de Stéphane qui est déjà au bout de la chaîne!!

Photo 17.07.16 15 50 04

Arrivée au Niesen, plus de Stéphane, plus de communication radio… Est-il allé en boire une au Hooters à Interlaken?!?

Photo 17.07.16 15 50 10

Bref, 2800 je tente le retour par le Gantrisch comme l’année dernière… Allez on y croit!

Photo 17.07.16 16 55 43

Après avoir gratté avec patience et surtout avec de la patience pour remonter sur la crête et passer ce « foutu » Gurnigel, Stéphane m’appelle et me dit qu’il a vaché à Blumenstein 🙁 Apparemment j’ai eu plus de chance, il me dit qu’il m’a vu, depuis le bus qu’il l’amènera à Thun, gratter à la même place que lui mais avec succès  🙂 Du coup je lui file mon livetracking et file le long du Gantrisch bien aidé par le NO!

Photo 17.07.16 17 00 02

Vers l’Ochsen je remonte bien et enfin en dessus de 2000, ce qui me laisse le temps d’admirer mon point de départ et les bunkers le long des crêtes..

Photo 17.07.16 17 00 08

Le Jura est bien allumé lui aussi…

Photo 17.07.16 17 03 42

Encore des vestiges de l’armée..

Photo 17.07.16 17 14 58

Ma destination en ligne de mire, Fribourg.. Mais ça semble difficile..

Photo 17.07.16 17 26 15

Le Lac Noir, Patraflon et notre caillou! Une bonne pompe me remonte à 2300, je continue à y croire!

Photo 17.07.16 17 41 23

Une dernière bulle en dessus du Gürli… mais après la plaine est morte 🙁

Photo 17.07.16 17 41 44

Mais pas grave! ça n’a pas de prix d’avoir tout le plateau rien que pour mes yeux!!

Photo 17.07.16 18 10 01

Du coup attéro gazon sur le terrain du Mouret, le sourire jusqu’en haut les oreilles 😀 ça aurait été cool de finir à Deux! 😉
A peine fini de ranger tout le matos que Valérie arrive me prendre après sa grosse journée au job, au niveau timing on ne peut pas mieux! Merci et la prochaine fois c’est moi qui viendrai faire la récup! 😉


Dans les airs de la Slovénie après une étape italienne – Mai 2016

Toc toc toc – Oui, qui est là? … Ben c’est en tout cas pas le soleil qui frappe à notre porte 🙁

A part le week-end de l’Ascension, le mois de mai n’avait pas envie de soleil mais plutôt d’un retour hivernal et de nous clouer au sol avec les vaches… Du coup avec une petite équipe composée de Valérie, Daniel, Damien, Djé et Raph, on charge nos gros sacs, tentes et on roule en destination de la Slovénie, plus précisément pour la vallée de Soča! Pour ceux qui connaissent ou qui chercheraient une destination à proximité (bon faut quand même compter 8-9 heures de route) où voler et bien même faire d’autres activités, c’est une destination à mettre sur le haut de la liste. Pour décrire brièvement cette vallée ou comme Claude Gétaz qui y organise annuellement des séjours m’a décrit l’endroit: C’est comme la Suisse, mais y a 50 ans en arrière! 🙂 Ben il a pas tout tord au niveau de la nature, des cours d’eau bleu de chez bleu et des magnifiques montagnes qui dessinent cette vallée. Vous pourrez le constater en image 🙂 Je ne vais pas vous décrire nos vacances, mais plutôt y mettre quelques infos utiles sur les sites que nous avons volés sur une grosse semaine dans le cas ou l’envie vous y prendrait d’aller y séjourner, et peut-être que le soleil y sera comme cela a été le cas pour nous!

Afin d’alléger la route, on décide de faire halte quelques jours à Bassano del Grappa en Italie, une jolie petite ville au nord de Venise (70 km) et qui fait parti des 60 plus beaux sites de vol d’Europe! La région possède quelques décos bien à l’abri de l’affluence du nord et 3 grands attéros à Semonzo del Grappa. Un site propice à la distance ou au gros bocal – Haute saison de mars à mai. Après s’être affranchi de la taxe de vol (10 Euro pour 3 jours), l’accès au déco se fait facilement avec les taxis locaux ou les écoles présentes aux attéros (env. 8 Euro). Pour l’hébergement et garder notre liberté de mouvement, on a opté pour le camping local  qui se situe au pied des montagnes à 5-10 min en tong du premier attéro avec possibilité de poser presque dans la tente, juste faire gaffe au vent de vallée en fin de journée pour ne pas poser trop court… 😉

Déco moquette de « Bassano South (da Bepi) » – 865m – SE S SO

IMG_8767

Déco « Bassano Camillo » – 717 m – SE S SO

A proximité du déco moquette mais moins pris d’assaut et qui décolle mieux quand le SO est bien présent. Vue aérienne avec un allemand ou un français à la chasse aux papillons 😉

IMG_8722

  Valérie et Daniel en train d’enrouler en dessus du déco avec en fond Bassano del Grappa

IMG_8770

Bien des possibilités de « vaches » et pour la récup, les italiens sont au top! Dépose devant l’attéro, vérifié par plusieurs d’entre-nous

IMG_8772

Partir vers l’Ouest, de ridge en ridge à chaque fois plus belles ou de partir dans la vallée..

IMG_8768

.. pour en prendre plein les mirettes !! 🙂

IMG_8625

On a aussi tenté la plaine, plate de chez plate et ciel relativement trop couvert (par très beau temps, on voit mieux la mer et même Venise..)

IMG_8783

Survol de Bassano del Grappa qui porte bien son nom, la Grappa avec un grand G… 😉

IMG_8688

Vers l’Est, le Monte Grappa et son monument en mémoire des deux guerres mondiales, un déco où certains ont en profité pour aller faire une pause.

IMG_8710

Une plaine sur les sommets, un régale !!IMG_8716

Sur le retour en direction de Bassano

IMG_8720

Vue du site général avec camping, Attéro 1-2-3-4 et les 2 décos

IMG_8633_Bassano

Après un séjour de 4 jours dans la région de la Grappa dont 1 à Venise (ben ouais, ça vole que 200 jours par année là-bas, on a pas eu de chance! 😉 ), c’est partie pour la Slovénie où nous nous installerons dans la soirée dans le camping de Gabrje entre Tolmin et Kobarid dans la vallée de Soča, à proximité donc des deux décos principaux qui sont respectivement Kobala et Stol. La aussi un permis de vol nous est nécessaire (12 Euro pour 4 jours) et pour les navettes, le camping organise la montée, y a juste à réserver pour l’heure désirée (7 Euro)! Sinon à Tolmin au Kobala Center, des taxis ou navettes de l’école peuvent se charger de nous monter au déco de Kobala. Pour le déco de Stol vers Kobarid, il y aussi des taxis, mais nous n’y sommes pas aller par la route mais par les airs!

Déco « Kobala » – 1080 m – E SE SO O

IMG_8803

De bons fusibles.. une task de l’Open hongroise et polonaise.. on les a laissé prendre un peu d’avance 😀

IMG_8810

Pratique pour visualiser les thermiques

IMG_8817

A 2300m, vue du déco, de Tolmin, de la bosse à soaring à Djé… Ça fait mal aux yeux tellement c’est beau!!

IMG_8875

C’est partie pour faire le tour de la vallée, on fond on devine le déco de Stol à gauche de la crête centrale

IMG_8833

Soit je suis haut, soit les cum’s sont bas 😉

IMG_8841

Damien et Valérie qui montrent le thermique aux compétiteurs

IMG_8847

La vallée se sépare en deux (crête du centre Stol), les vents n’étaient pas facile à comprendre et même encore maintenant

IMG_8859

Y a aussi la visite par les hauts sommets..

IMG_8884

..avec vue plongeante sur le lac de Bohinj avec son déco cross « Vogel »

IMG_8888

A gauche la vallée de Soča, à droite Bohinj

IMG_8892

La neige est encore bien présente à 2000…

IMG_8906

La vallée sur le retour de Kobarid

IMG_8866_kobala

Après avoir volé la vallée de long en large, on se déplace vers le lac de Bohinj, au coeur de la réserve naturelle avec son site principal « Vogel  » accessible avec les remontées mécanique en début juin… Paraît que la montée à pied n’est pas trop longue, mais le SO annoncé n’est pas propice à ce déco. Par contre il y a un deuxième déco « Vogar  » pour ce genre de situation! Après presque 2h de route (on a préféré le col au tunnel ferré) on arrive dans un paradis et ça vole !

Déco de Vogar sur la crête entre les deux rochers – 10 Euro pour montée en voiture dans la réserve ou 45 min – 1h à pied

IMG_8947

Faut quand même marcher 20 min depuis le parking dans la réserve et bien chercher l’accès au déco..

IMG_8953

Le temps qu’on y arrive, le SO à forcit.. en cas de doute, ben… on déconne! 😀

IMG_8957

Du coup le lac se porte bien pour un plan P(addle)-A(péro)  😉

IMG_8968

Les conditions ne devant pas tellement évoluer au niveau de la force du vent, on décide d’aller voler le lendemain sur un autre site slovène dans la région de Nova Gorica à la frontière avec l’Italie et sur le chemin du retour pour nos montagnes… Ben oui, pour notre dernier jour on vole à Lijak!! Un site avec un peu la même configuration que Bassano mais qui offre de beaux et longs vols le long de la chaîne de montage et avec vue sur la mer!

Déco « Lijak » – 571 m – E SE S SO O NO – c’est grand et c’est herbeux 🙂

IMG_8993

L’attéro se trouve à la croisée de la route principale à droite, sur place taxi à 5 Euro

IMG_8998

Vol avec vue sur la mer… plafond max 700 m/sol, aéroport oblige mais y a de quoi faire!

IMG_9004

Ça ressemble à la Suisse, on dirait le Val de Ruz avec une gouille et des arbres en plus 😉

IMG_9016

Nova Gorica à l’est du déco

IMG_9027

Vue vers l’ouest et Valérie qui enroule avec un vautour

IMG_9032

Grand déco et plein de volants

IMG_9043

Y a de quoi faire en direction de l’Italie, il aurait fallu un jour de plus sur Lijak

IMG_9045

Mais on va reviendre!! Ça c’est sur et c’est pas si loin en fait!! Si besoin d’info, contacter un de ct’équipe 😉

IMG_8959Raph-Damien-Daniel-Valérie-Djé-Raph-Damien-Daniel-Djé-Valérie-Raph-Damien-Daniel-LeQàDjé-Valérie


Le VLG à Samoëns – (4)-5-8.05.16

La coutume dit: « A l’Ascension, pars t’envoyer en l’air avec les copains du Club! ». Alors pour ceux qui n’y étaient pas, les images vous démangeront les bouts d’ailes et pour ce qui est du reste, il vous faudra y venir l’année prochaine! Car même si le soleil nous a gâté durant tout le week-end après une trop longue absence, il n’est pas possible de décrire cette atmosphère avec tous ces volants de la Gruyère agrémentés par Gruyère-Parapente et ses élèves qui je crois ont hâte de finir leur licence pour rejoindre le VLG! 🙂 . Avant de vous en mettre plein les mirettes, je tiens à commencer par féliciter (et je pense au nom de tous) notre G.O. Robert pour son organisation et sa dévotion pour ce week-end qui restera dans la mémoire de tous! CLAP-CLAP-CLAP..

On débarque déjà le mercredi dans l’après-midi et on monte directement au déco des Saix pour se mettre en l’air et grimper rapidement à la base des nuages puis ensuite on glisse le long de la crête vers Agy.

IMG_8212la base vers 2’500m, on va pas se plaindre pour le premier jour

IMG_8216On glisse vers Agy et après 40 min retour aux Saix et top landing au déco 😉

IMG_8226On s’installe pour l’apéro, le soleil et aussi pour profiter du spectacle..

IMG_8230Patrick et Christiane nous rejoignent au déco..

IMG_8233Et on laissera les filles redescendre en vole – Christiane prend son envole..

IMG_8235Valérie la suit..

IMG_8260Et ça monte toujours autant! Elles se feront plaisir bien 40 min..

Photo 09.05.16 19 38 10Marius, Michel et Antoinette nous rejoignent à leur tours et nous irons nous installer aux Fermes du Verclans pour notre première nuitée..

Photo 09.05.16 20 59 19 (1)Et partager une bonne fondue de chez nous après un bon apéro 🙂

IMG_8261Sans oublier un « petit » verre pour bien digérer…

Le lendemain matin Michel nous pousse au déco des Saix pour un premier vol en attendant l’arrivée des troupes. On fera un petit vol pour bien se réveiller avant de remonter à nouveau avec le reste de l’équipe qui se sont entre temps installés pour une partie dans les Fermes du Verclans et l’autre au Camping à proximité de l’attéro. Ben là on voit nos amis neuchâtelois prendre de la hauteur depuis le déco de la Bourgeoise pendant que nous on parawait…

IMG_8263Ben on apprendra pour les autres jours, on est trop tôt…

IMG_8459Tiens Raymond nous crée un cum!! oups non… juste une bataille de boules de neiges 😀

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous pourrons tous faire un beau vol et certains iront même se frotter au Criou!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA A voir on est pas les seuls à voler dans le coin!

Vendredi, les choses sérieuses commencent et cette fois direction le déco de la Bourgeoise en deux détachements, navettes obligent..

IMG_8288Une petite marche d’une vingtaines de minutes dans la neige encore bien présente..

OLYMPUS DIGITAL CAMERAMais tout le monde à le sourire…

OLYMPUS DIGITAL CAMERARobert en mode « Rambo » pour aller affronter ces gros thermiques

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe premier détachement avec les élèves pilotes qui se souviendront bien de cette journée! « Trop beau!! déco à 1600 et je suis monté à 3000!! »

IMG_8295A presque 3000 en dessus du déco, c’est beau et ça fourmille de voile!!

IMG_8303En arrière plan les Dents du Midi et nos sommets valaisans

IMG_8306Au loin le Léman, la Côte et de jolis cums sur le Jura. Y’a de belles distances qui vont se faire aujourd’hui 🙂

IMG_8313De Mieussy on y voit.. Samoëns avec en arrière plan le Mt-Blanc

IMG_8317Et on y voit aussi notre cailloux!! Bon d’accord, en tout petit… 😀

IMG_8319Genève à gauche au bout du lac… Léman!

IMG_8328Et pour le retour par Agy de ce premier vol, le Mt-Blanc nous tire son châpeau 🙂

IMG_8329Nous retrouverons Raymond qui à préféré reposer au déco du Saix pour nous acceuillir en chantant… »Quand te reverrai-je, pays merveilleux… » 😀

Fichier 09.05.16 17 40 41Dans notre Club, ça vole de 7 à 77 ans… ou plutôt moins! Salomé prête au départ 🙂

Fichier 09.05.16 17 41 55En plus y a rien à faire, papa est là pour ça!

Fichier 09.05.16 17 41 41C’est vrai que c’est chouette de voler à deux..

Et encore mieux de pouvoir crosser dans l’énorme bocal de la vallée du Giffre avec des fusibles fiables..

Photo 09.05.16 09 24 12 (1)Avec Waibeli et sa futur nouvelle monture 😉

Photo 09.05.16 09 24 13Et avec Steve pendant la sieste des enfants 😀

Photo 09.05.16 09 24 12Elle est pas belle la vie?!?

A noter que nous avons perdu un pilote ce jour-là… Stéphane n’a pas pu résister à sortir de cet énorme bocal pour aller poser à Troistorrents dans le Val d’Illiez 🙂 il tendra le pouce 3 fois pour revenir jusqu’à Cluses où Michel ira le rechercher! Et même qu’il arrivera à l’heure ou presque pour partager la grillade avec toutes l’équipe vu que l’apéro du Club, ben y avait plus rien 😀

IMG_8399Samedi, et oui, on reprend les mêmes et on recommence depuis la Bourgeoise! Et avec les vols de la veille, nous iront voir encore plus loin avec des plafs à 3500, voir 3800 pour certain! En tout cas la route était bien tracée 🙂

IMG_8400Après un tour au Roc d’enfer, retour par les Gets où Samuel me rejoindra

IMG_8268On retrouvera Raymond en dessus du déco du Saix avec un brin de nostalgie en repensant au tour du Mt-Blanc de l’année dernière

IMG_8275Agy au bout de la crête, Mieussy à droite

IMG_8411Samuel à ma suite en transition vers la Tête du Colonney

IMG_8422Un petit tour par le Sixt-fer-à-cheval

IMG_8426Le Criou avant de repasser par le déco de la Bourgeoise et d’aller poser pour se réchauffer et boire une bonne bière… ou deux 🙂

Fichier 09.05.16 17 39 41Pour la suite, apéro et improvisation grillade

IMG_8431Tout le monde vide son frigo et sort ses saucisses 😀

IMG_8433

IMG_8434Y en a même qui iront faire une balade nocturne… mais chut 😉

IMG_4137

Rien de tel que les sourires de notre président et de Jérôme pour clore ce week-end radieux, y a rien de plus à ajouter!!

Encore merci à toi Robert, à tous les participants volants et non volants, merci Dame nature de nous avoir autant gâté et VIVE LE CLUB DE VOL LIBRE GRUYERE!!!!

(Photos: JY – Valérie – Jean-Marc B et G – Christiane – Michel – Yvan)


D’un lac à l’autre – 29.04.16

Le soleil refait son apparition mais nous boude encore les week-ends… Du coup faut profiter des beaux jours quand ils sont là!

Avec P-A Cachin, Eric, Cédric G et moi, on embarque dans le train aux abords du Léman pour les Pléiades et apparemment les traces laissées la veille dans le ciel (dont celle de Raymond, Cédric G et Eric) ont motivées plus d’un volant à voir le nombre de sac entassés dans les wagons :). Déco donc vers 14h, il faudra se battre une bonne heure pour sortir du bocal et pouvoir enfin transiter vers la Gruyère. Départ donc difficile et le groupe se dissous assez rapidement… Eric et P-A poseront dans la neige vers Moléson, quand à moi et Cédric nous continuons notre route sans prendre le même chemin!

Passé la Dent de Lyss, le thermique de la gravière m’amène aux nuages et je fonce sur Grandvi. En transition Raymond me fait la causette à la radio et me dit de foncer, le temps de monter au déco il sera trop en retard pour me rejoindre.. Il fera un grand tour du bocal . Maintenant ça monte bien et il me faudra pas beaucoup de temps pour monter sur la crête et partir sur Charmey. Là encore je me fais monter sur les Dents Vertes assez facilement et glisse vers le Kaiseregg pour passer en-dessus du Lac Noir. La neige est encore bien trop présente, les cums sont absents du Gantrisch et l’armée en pleine guerre me font prendre la direction de Planfayon pour contourner ces sommets tout blanc en direction de Thun. La ça commence à être difficile, l’Ouest est fort en basse couche et je fais un point bas. Un thermique me sauve et me remonte au nuage pour continuer vers le col du Gurnigel que je passe pas très haut… Je me laisse glisser le long du relief, en réfléchissant dans quel village il faut que je pose afin d’y trouver un arrêt de bus et une terrasse pour m’hydrater… quand soudain… à moins de 100m sol un thermique me renvoie sur les crêtes et me permet de planer jusqu’à Thun ou je trouve un attéro au bord du lac et à moins de 200m d’un arrêt de bus!

Wow, la saison va-t-elle enfin débuter?!? Un magnifique vol avec un seul regret, je n’ai pas vu Cédric qui tentait de me rejoindre, poser à proximité…

Nos traces: Cédric  /  J-Y

Photo 29.04.16 13 01 07

Y a bien du monde qui s’entasse…

Photo 29.04.16 13 28 54

Cédric nous dit: » et si on allait jusqu’à Thun » 🙂

Photo 29.04.16 14 56 56

Après une longue bataille, bye bye au Lac Léman!

Photo 29.04.16 14 57 06

Moléson – Dent de Lyss

Photo 29.04.16 15 11 46

Photo 29.04.16 15 27 37

Un petit tour aux nuages avant de transiter

Photo 29.04.16 15 54 55

D’un côté la neige…

Photo 29.04.16 15 55 06

De l’autre le printemps qui s’installe…

Photo 29.04.16 16 09 35

Direction le Kaiseregg

Photo 29.04.16 16 40 34

Le Lac Noir

Photo 29.04.16 16 40 41

Des soldats qui font la guerre, on va éviter de s’en prendre une, direction Planfayon

IMG_20160429_174739

Le Niesen

IMG_20160429_174729

Et l’autre LAC! Youhou!

Photo 29.04.16 18 08 32

Attéro au bord du lac, le gazon fraichement coupé 🙂

Photo 29.04.16 19 12 15

Cédric a pu prendre le train d’avant, mais je ne rentrerai pas seul! 🙂


Jaman par les Cases, encore un H&F magique!!

Avec Nady on se décide pour un Jaman en début d’après-midi et comme tout vol en cette saison ça doit se mériter, on monte à pinces depuis la gare des Cases. Ben oui, personne ne peut me dire que j’ai tord même si un vol avec des paysages aussi magiques en vaut la peine, le fait d’aller le chercher à la force des mollets rajoute des étoiles tout partout! 😉 Bref, après avoir crapahuté un peu moins de 2h avec une pause sandwich en écoutant le silence entre 2 cris de marmottes, on patiente un moment à la gare de Jaman pour observer ce magnifique paysage et étudier ce stratus qui a envahi tout le plateau. Jean-Luc, dit 2xJean pour ceux qui le connaisse (un gruérien du CVLD), nous confirme que la couche n’est pas épaisse et qu’il monte nous rejoindre… mais en train 😀 Bon le soleil repointe le bout de son nez, le vent redevient face, allez c’est l’heure de s’élancer pour profiter du spectacle en se laissant glisser jusqu’à Rennaz, après quoi une petite bière s’impose! (Merci 2xJean)

IMG_6344

Montée depuis « Les Cases » du côté de chez nous!

IMG_6346

Arrivée à notre destination, on profite de la vue et on attend le retour du soleil..

IMG_6359

Juste WoWoWoWWW!!!

IMG_6371

IMG_6376

Les Rochers de Naye, le Merdasson et la Dent de Jaman en arrière plan

IMG_6380
IMG_6383

Ben oui, y en a plein partout, sauf en haut…

IMG_6392

Rennaz se trouve par là dessous, on va viser un trou..

IMG_6394

Un dernier regard en arrière avant de plonger..

IMG_6399

humm… pas envie de descendre !!

IMG_6401
IMG_6402

Brrr c’est tout gris et presque tout nuit là en bas 🙁

IMG_6408

Mais bon, la cible est atteinte !!! Merci Dame Nature…


Une Fondue oui, mais à la Hochmatt – 30.10.15

L’idée a germée dans la tête à Steve en arrivant à Vacheresse, du coup hop, départ pour la Hochmatt avec caquelons de course (merci Raymond) et tout ce qu’il faut pour mettre dedans et accompagner une savoureuse fondue! Ct’équipe partie en 3 détachements du Gros Mont avec Steve, Raymond, Eric, Estelle, Marius, Stéphanie et Jérôme & Samuel ou Samuel & Jérôme (au cas ou on les confond.. 🙂 ) se sont attaqués à la magnifique montée de la Hochmatt avec fourchette ou tournevis entre les dents! Et après 1h45, on se retrouve à la nouvelle croix (malheureusement glissante :D) de la Hochmatt où l’apéro se mets en place pour admirer notre terrain de jeu! Wow et après avoir fini le salami, il est tant de casser la croute! Entrée – plats – déserts (merci Estellius), il est l’heure de prendre notre envol et de glisser sur Charmey pour finir sur la terrasse du Cailler et profiter des derniers rayons de soleil le sourire jusqu’en haut les oreilles, une bonne bière à la main! 😉

Place aux images… (d’un peu tout le monde)

IMG_6031

Départ du Gros Mont

IMG_6034

Notre terrain de jeu qui prend ses couleurs hivernales..

IMG_6032

Bravo et Santé!

IMG_6038

 

IMG_6088

Notre équipe de cuisine, du top de chez top!

IMG_6089

Y a du réseau, même au sommet de la Hochmatt!

IMG_6042

Elle est bien cette nouvelle croix! enfin, son socle est super pratique!

IMG_6084

Système T(ournevis) 😉

IMG_6044

Voilà Stéphanie et Sam qui arrivent juste à temps pour finir le caquelon

IMG_6091

Elle est belle cette croix, mais pas complétement aboutie pour Raymond… manque 2-3 prises..

IMG_6071
IMG_6050
IMG_6054
IMG_6073
IMG_6079
IMG_6064
IMG_6075

Et tout le monde (ou presque) pose à Charmey! Merci pour cette magnifique journée!!


Journée de travail à Vacheresse – 26.10.15

Ben oui, comme au début de saison la préparation du site est importante, il en va de même pour notre Barapente ou surtout pour la première bière du printemps après maturation sous quelques mètres de neige! Avec Raym, Steve et Marius, on décolle (à pieds) du chalet Neuf avec le sac chargé 🙂 direction Vacheresse en passant par le crête des Râpes! Eh oui, Raymond connaît plus d’un chemin pour nous y amener même sur le planché des vaches! Après une petite balade de 1h40, c’est l’heure de l’apéro! Je vous rassure, on y est monté pour la vue, remettre en état la faveur et vu qu’on y était pour refaire le plein du frigo natuel!

En récompense, un vol d’automne en se laissant glisser les yeux grands ouverts pour ne rien manquer de ce magnifique spectacle… Bref, à l’atéro Marius nous offre un bon petit apéro et il est déjà l’heure, le soleil se couche déjà… Mais bon, Vacheresse est prête à nous accueillir au printemps prochain!

IMG_5882

On se chauffe les mollets en passant en dessous du Lévanchy

IMG_5884
IMG_5886

Itinéraire par le crête des Râpes

IMG_5888
IMG_5899

Ben santé c’t’équipe!! et Bravo!

IMG_5903

Ca c’est fait! Vivement le printemps prochain!!

IMG_5904

Un Raym’fly, ça ne pose pas dans les arbres, il les grimpe même si ce n’est pas un chêne…

IMG_5910

La faveur est à nouveau installée mais le Raymond on l a repris avec nous!

IMG_5911
IMG_5914
IMG_5915
IMG_5918
IMG_5923
IMG_5931
IMG_5943
IMG_5957

Marius qui traine dans mes pattes! 😀

IMG_5960
IMG_5964
IMG_5970

Un touch’n go à la Raym’fly

IMG_5986
IMG_5997
IMG_6008

 

 


Samedi 22.08.15, c’est le jour du poisson !

Départ par le train de 6h20 pour Fiesch. Je rejoins Stéphane Challande et Marc Bongard à Brig (ainsi qu’une bonne 20aine d’autres parapentistes). On attend un peu au déco que les conditions s’installent et on décolle vers 11h. Les conditions sont idéales, ça monte partout, il y a de jolis cum pour nous indiquer les ascendances (Il faut juste faire gaffe de pas finir dedans).

Il y a beaucoup de monde mais il n’y a pas besoin de se coller pour monter donc c’est tout à fait gérable. On fait un aller retour au Grimsel et on finit par poser à Gampel après 80km avec Marc pour cause de dégueulante et de manque d’envie de réessayer de se battre. Stéphane lui retournera à Fiesch.

http://www.xcontest.org/world/en/flights/detail:sirde/22.8.2015/09:10

By Cédric Gerber

IMG_20150822_065527223Départ en train aux aurores

IMG_20150822_092450Après le train ferroviaire, place à la chenille humaine

IMG_20150822_092757

IMG_20150822_103021Les conditions s’installent..

IMG_20150822_103035500le parawaiting touche à sa fin!

IMG_20150822_124257

IMG_20150822_124304

IMG_20150822_124310

IMG_20150822_130416

IMG_20150822_130421Le glacier d’Aletsch

IMG_20150822_132324

IMG_20150822_132331

IMG_20150822_134545

IMG_20150822_134549 Brig

IMG_20150822_151045

IMG_20150822_123321003

IMG_20150822_151037Festival de Gampel… un peu trop serrer pour tenter la pose…

IMG_20150822_134609

Cédric